COP28, ENass+, Initiatives, UNE

Manifeste: Pas de justice sociale sans justice climatique

ENASS s’associe à l’initiative de la maison d’édition indépendante EN TOUTES LETTRES et soutient le Manifeste « Pas de justice sociale sans justice climatique », lancé en octobre 2021. A travers cet appel, notre média invite à l’ouverture d’un débat citoyen autour des corrélations entre justice sociale et climatique au Maroc.  

Le travail sur cet ouvrage de reportages-enquêtes a contribué à faire émerger ce Manifeste.

Nous y sommes déjà. Même si la présence des questions liées à l’environnement est encore marginale dans les médias, la problématique est bien là et s’impose dans toute sa dureté aux populations les plus fragiles. Toutes les régions du pays sont touchées. Raréfaction de l’eau, sécheresse, pollution, surexploitation des ressources naturelles…, les atteintes répétées à l’environnement sont une des causes principales de la précarisation de nos concitoyens et risque à long terme de compromettre les bases économiques de notre pays. Les expert.e.s le confirment, les acteurs de la société civile attirent l’attention sur ce point et le livre collectif d’enquêtes Maroc : justice climatique, urgences sociales arrive également à la même conclusion.

Au Maroc comme ailleurs, les questions environnementales sont piégées par le dilemme classique entre économie et écologie, entre la nécessité pour les gens de travailler et la préservation de la nature et de la santé. Il est aujourd’hui indispensable de changer de paradigme pour sortir d’un modèle productiviste et inclure la participation citoyenne. Sans politique sociale en effet, les mesures prises en faveur de l’environnement ne suffisent pas à briser le cercle vicieux entre misère des populations et destruction des ressources naturelles.

Une approche verte et solidaire s’impose d’urgence. Autant ne pas attendre d’y être brutalement contraints.

Le Manifeste

Lutter contre le gaspillage, revaloriser des pratiques ancestrales fondées sur le respect de la nature et la solidarité, faire connaître la richesse du patrimoine naturel, végétal et animal, développer des initiatives qui renforcent les capacités des femmes, tout en se formant aux savoir-faire scientifiques modernes : toutes ces démarches montrent combien toute action en faveur de l’environnement qui ne prend pas en considération la question du sens de notre présence dans le monde est vouée à l’échec.

L’environnement n’est pas un luxe. Les prises de conscience ici comme partout dans le monde imposent de le prendre en compte à court terme. Une approche verte et solidaire s’impose d’urgence. Autant ne pas attendre d’y être brutalement contraints.

C’est pourquoi En toutes lettres lance le manifeste « PAS DE JUSTICE SOCIALE SANS JUSTICE CLIMATIQUE ». Un appel à tous, citoyen.ne.s, acteurices de la société civile et du secteur privé, représentant.e.s des pouvoirs publics, pour prendre conscience de l’urgence de la question et pour attirer l’attention sur les initiatives existantes qui œuvrent en faveur d’une véritable gestion participative et responsable de l’environnement.

Nous comptons sur votre soutien à tous, femmes et hommes, pour, à votre tour, signer et faire signer ce manifeste.

Les premiers signataires
Fondation Heinrich Böll, Rabat
Mustapha Azaitraoui, géographe, professeur universitaire, Rabat
Amine Belghazi, journaliste, Casablanca
Soufiane Hennani, chercheur, Rabat
Hicham Houdaïfa, journaliste et éditeur, Casablanca
Oumaima Jmad, chercheuse, Meknès
Salaheddine Lemaizi, journaliste, Casablanca
Khadija Maâras, doctorante, Rabat
Dounia Mseffer, journaliste, Casablanca
Mohamed Sammouni, journaliste, Casablanca
Kenza Sefrioui, journaliste et éditrice, Casablanca
Mohammed Taleb, journaliste, Casablanca
Fedoua Tounassi, journaliste, Casablanca
Ghita Zine, journaliste, Casablanca
Salima Belemkaddem, Maroc Environnement 2050
Salima Belemkaddem, architecte-paysagiste
Si Abdelkrim Boughoud, Association Douiret-Sbaa de Développement Local, Douiret-Sbaa
Oussama Abaouss, journaliste, Rabat
El Mostapha Nokraoui, AIDECO, Imin’tizeght

Signez la pétition en ligne ici

En signant, vous acceptez que votre nom apparaisse dans la liste des signataires. Vous recevrez un email pour confirmer votre signature.

ETL

4 octobre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter des Sans Voix 


Contre l’info-obésité, la Newsletter des Sans Voix 

Un slowjournalisme pour mieux comprendre 


Allez à l’essentiel, abonnez-vous à la Newsletter des Sans Voix