Actualités, UNE

Prison ferme pour les 33 réfugiés de Nador

Par Chaimae Makhtoum

Aujourd’hui, le 19 juillet, c’était le verdict dans le procès des 33 réfugiés arrêtés suite au drame de Nador-Melilla le 24 juin, et poursuivis par la Chambre correctionnelle près du Tribunal de première instance de Nador.

Melilla, 25 juin 2022. Un migrant blessé derrière le grillage d’un centre temporaire pour migrants et demandeurs d’asile
Crédit photo : Fadel Senna/AFP

Pendant ce premier procès de Nador-Melilla, tous les réfugiés poursuivis ont été condamnés de 11 mois de prison ferme, et d’une amende entre 500 à 3500 DH  pour chacun d’eux. Omar Naji de l’AMDH Nador a exprimé son mécontentement de cette décision, «ce jugement est très sévère, ils ont traité les dossiers de tous les réfugiés poursuivis de la même manière, sans prendre en considération la situation de chacun, et donc comme prochaine étape, nous allons nous diriger vers la Cour d’appel pour défendre les droits de ces réfugiés », sachant que lors de ce procès qui s’est terminé le 18 juillet avec la plaidoirie de la défense des prévenus,« tous les détenus ont déclaré qu’ils sont innocents et qu’ils ont signé les procès-verbaux sans les lire préalablement », indique Omar Naji.

A lire aussi : Les cicatrices du drame de Nador-Melilla

Pour rappel, les réfugiés sont poursuivis pour au moins dix délits : « Insultes et violence à l’encontre d’agents d’autorité et forces de l’ordre lors de l’exercice de leurs fonctions ; désobéissance ; destruction de biens publics ; détention d’armes blanches ; atteinte à la sécurité publique et des personnes et des biens ; coups et blessures à l’aide d’une arme ; facilitation et organisation de la sortie d’un groupe d’étrangers de manière clandestine hors du territoire national ; et l’entrée et la sortie de manière clandestine du territoire national ».

Ainsi, le 27 juillet prochain sera l’audience d’un deuxième groupe de réfugiés poursuivi par la cour d’appel.

A lire aussi : Nador-Mélilia : « C’est une grave situation humanitaire ! »

One thought on “Prison ferme pour les 33 réfugiés de Nador

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.