Actualités

MRE : Les 5 priorités de l’appel royal

Le discours royal du 20 août dernier a appelé, une nouvelle fois, à l’inclusion des Marocains du monde (MdM) au développement économique du royaume.

Le roi Mohammed VI adresse un discours à la Nation le 20 août 2022.. Photo: MAP

Le discours du roi Mohammed VI à l’occasion 69ème anniversaire de la Révolution du roi et du peuple a été consacré, en partie, à la situation des Marocains du monde. Entre constats amers et recommandations aux institutions de remettre à plan l’architecture organisationnelle, le souverain adresse un ultime appel en faveur de l’inclusion économique des MdM dans le cycle du développement économique du pays. Un appel qui rejoint d’ailleurs les recommandations du Nouveau modèle de développement.

Domaines prioritaires

Ces priorités sont au nombre de cinq thèmes : renforcement du sentiment patriotique, révision du cadre législatif et des politiques publiques dédiées aux MdM, améliorer des procédures administratives, le renforcement de l’encadrement religieux et éducatif et l’implication dans le développement du pays. « […] Nous devons nous poser en permanence les questions suivantes : qu’avons-nous fait pour renforcer le sentiment patriotique de nos immigrés ? Le cadre législatif en place et les politiques publiques tiennent-ils compte de leurs spécificités ? Les procédures administratives sont-elles adaptées à leurs attentes du moment ? Leur avons-nous assuré l’encadrement religieux et éducatif nécessaire ? », s’est interrogé le souverain.

Parmi ces priorités exprimées dans le discours royal, de l’amélioration des dispositifs administratifs d’accueil des MdM.  « Certes, l’Etat déploie des efforts considérables afin de garantir un bon accueil aux Marocains du monde, mais ce dispositif demeure insuffisant. En effet, bon nombre d’entre eux, hélas, se heurtent encore à plusieurs écueils pour régler leurs affaires administratives ou pour lancer leurs projets. Il convient par conséquent de remédier à cet état de fait », recommande le souverain.

Le roi Mohammed VI a aussi appelé à revoir les mécanismes principaux qui peuvent contribuer à renforcer les liens entre les MdM et leur pays d’origine, et de revoir les mesures mises en place si elles répondent à leurs attentes et à leurs besoins. « S’agissant de l’implication de la communauté des MRE dans le processus de développement -un dessein auquel Nous accordons un intérêt particulier- force est de constater que le Maroc a besoin de tous ses enfants et de toutes les compétences établies à l’étranger », a-il-regretté.

A la recherche des investisseurs MRE

D’autre part, le roi a mis en avant la nécessité d’accompagnement et d’encadrement des compétences et des talents parmi les membres de la communauté qui comptent plus de 400.000 Marocains ayant au moins un bac+5 et plus et possédant de l’expérience et du savoir-faire dont peut bénéficier leur pays d’origine. Un message a été adressé aux établissements publics, au secteur national de la finance et des affaires.

« Le temps est donc venu de doter cette communauté de l’encadrement nécessaire ainsi que des moyens et des conditions pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même, dans l’intérêt bien compris de son pays et de son développement »

Sa majesté pendant le discours du 20 août 2022.

 « Le temps est donc venu de doter cette communauté de l’encadrement nécessaire ainsi que des moyens et des conditions pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même, dans l’intérêt bien compris de son pays et de son développement », espère le roi Mohammed VI dans son dernier. Dans ce sens, le souverain rappelle l’objectif « d’établir une relation structurelle suivie avec les compétences marocaines à l’étranger, y compris avec les Marocains juifs », poursuit-il.

À cette occasion, le roi invite l’ensemble des acteurs institutionnels à mettre à nouveau le cadre législatif et institutionnel, en plus de l’élaboration de politiques publiques inclusives et intégrées destinées aux MRE.

« À cette fin, il convient, au mieux des intérêts de tous, de mettre en place, en leur faveur, des mécanismes efficaces de parrainage, d’accompagnement et de partenariat. Enfin, compte tenu des aspirations sans cesse renouvelées des Marocains du monde, il est grand temps de moderniser et de mettre à niveau le cadre institutionnel afférent à cette catégorie de citoyens que Nous chérissons. Il importe aussi de reconsidérer le modèle de gouvernance des institutions existantes afin d’en rehausser l’efficience et la complémentarité », a conclu le roi Mohammed VI.

Depuis le discours royal plusieurs institutions ont dû faire des sorties médiatiques notamment le Conseil consultatif des Marocains à l’étranger à travers son président et son secrétaire général. 

One thought on “MRE : Les 5 priorités de l’appel royal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.