Editos, Parti pris, UNE

Des solutions pour s’en sortir…

Hicham Houdaifa, journaliste cofondateur de la maison d’édition En toutes lettres

Au Maroc, le changement climatique est synonyme de grandes problématiques sociales. Cela va de la migration interne au décrochage scolaire pour ces enfants, qui au lieu de fréquenter les bancs des écoles, font des allers-retours, parfois plusieurs fois par jour, pour ramener cette denrée, devenue de plus en plus rare, l’eau. Aujourd’hui, le stress hydrique est devenue une réalité, lui faire face, une urgence. La disponibilité en eau a drastiquement chuté ces dernières décennies, résultat d’une sécheresse devenue récurrente, alors que, paradoxalement, le pays continue d’adopter une agriculture avide en ressources hydriques. 

La dégradation de l’environnement au Maroc se traduit aussi par la disparition d’écosystèmes, de menaces réelles sur la biodiversité et des déchets qui affectent gravement les nappes phréatiques du pays. Ces pratiques touchent toutes les régions du Maroc et aggravent la situation des plus précaires du pays.

Dans le cadre du programme Medialab Environnement, En toutes lettres et CFI se sont associés afin de lancer ce projet de production de contenus médiatiques abordant les questions environnementales.  Nous avons d’abord formé sept de nos lauréats d’Openchabab (www.openchabab.com) aux principes de l’investigation, de travail de terrain et de journalisme de solution. Ensuite, nous les avons initié aux principaux enjeux environnementaux au Maroc. Nous avons défini avec eux les sujets à traiter et les avons accompagné dans le travail de terrain et de rédaction. Enfin, nous avons sollicité trois journalistes professionnels pour rédiger des portraits de personnes incarnant des solutions durables au défi environnemental au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *