Reportages, UNE

À Casablanca, Mobilisation contre la cherté de la vie et la détention politique

Ils étaient quelques centaines à avoir fait le déplacement pour la commémoration du 12ème anniversaire du Mouvement du 20 février (M20F) à Casablanca. Reportage.

Le 20 février 2023, dans différentes villes marocaines, des citoyens sont sortis pour commémorer le 12ème anniversaire du Mouvement du 20 février (M20F). Casablanca n’a pas dérogé à cette tradition.  

Cette année, les protestations étaient dominées par les questions de la cherté de la vie et de l’envolée des prix denrées alimentaires et des hydrocarbures.

À Casablanca, les manifestations sous la bannière du Front social marocain (FSM) ont brandi des pancartes appelant le gouvernement à apporter une réponse à l’inflation intenable.

Raissouni, Radi et El Aouaj présents

Les familles des prisonniers politiques de Casablanca, Souleiman Raissouni, Omar Radi et Nourreddine El Aouaj, ont pris part à ce sit-in de commémoration du Mouvement du 20 février (M20F) 

Ils exigent la libération de leurs enfants ou époux et de l’ensemble des prisonniers politiques au Maroc. 

Les trois prisonniers ont été des membres actifs du M20F en 2011. Radi et Raissouni ont été des figures médiatiques et intellectuelles de ce mouvement. 

El Aouaj était l’icône d’un M20F social proche des préoccupations des classes populaires, notamment à Derb El Kébir, à Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *