Initiatives

KounAktif lance son projet Tabi3a 3.0 

Le Collectif KounAktif a lancé l’activité d’ouverture de la troisième édition de son projet Tabi3a 3.0, avec une projection et un débat sur la souveraineté alimentaire et l’eau au Maroc. Zoom sur une jeune initiative.

Organisée le 1er avril dernier à Casablanca, cette activité a été marquée par le lancement de la version imprimée du magazine Aghssan. « Cette publication comprend de nombreux articles et définitions dans le domaine de l’agriculture écologique. Et cela peut donner une meilleure idée sur les précédentes éditions du projet Tabi3a 3.0 », indique le collectif. 

Le Collectif vise aussi à développer des capacités dans les domaines des arts visuels, de la musique, de la philosophie.

Cette activité a été marquée par la projection de deux vidéos en motion designs. Le premier portait sur les politiques agricoles et leur impact sur l’Afrique du Nord, la différence entre souveraineté alimentaire et sécurité alimentaire, et la situation des travailleuses agricoles. Et le second portait sur la situation de l’eau au Maroc. « Cela a suscité une discussion fructueuse entre les participants, avec de nombreux sujets abordés que nous aborderons dans l’édition de cette année ! », se réjouit le collectif. 

Espace expérimental 

Pour rappel, Kounaktif se définit comme « une plateforme culturelle qui œuvre à co-créer un espace de partage des savoirs, des expériences, de tisser des liens sociaux au biais de l’art et de la culture ». Le Collectif vise aussi à « développer des capacités dans les domaines des arts visuels, de la musique, de la philosophie, des sciences, des nouveaux médias et des pratiques DIY (Do It Yourself) ». 

Le Collectif poursuit plusieurs objectifs parmi eux, « démocratiser l’accès aux pratiques culturelles, artistiques et environnementales ; sensibiliser par rapport aux questions environnementales; favoriser l’innovation sociale et l’autonomie individuelle; créer des liens sociaux au biais de l’art et la culture; rendre accessible l’information relative à la permaculture, aux arts et à la culture; et répandre les valeurs de la citoyenneté ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *