ENass+, Initiatives, MIGRATIONS

Réfugiés : Le sport au service du vivre-ensemble

Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc, l’ONG TIBU Africa et la Fondation Orient-Occident allient leurs forces pour célébrer le vivre-ensemble. Les détails.

A l’occasion de la journée mondiale du vivre-ensemble en paix, le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc (UNHCR Maroc), la Fondation Orient-Occident (FOO) et l’ONG TIBU Africa ont organisé une journée de rencontre avec les jeunes réfugiés sous le thème du vivre-ensemble, ce samedi 13 mai 2023 au sein de l’école de la deuxième chance Nouvelle-Génération orientée métiers du sport, en prélude de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix célébrée le 16 mai de chaque année. 

Coexister par le sport 

« Nous croyons que chaque individu a le droit de vivre dans la paix et la sécurité, peu importe son origine, sa culture ou sa religion » 

Mohamed Amine Zariat, président de l’ONG TIBU Africa.

« Cette journée est une occasion pour notre organisation de démontrer la magie du sport qui permet de promouvoir l’unité dans la diversité et l’acceptation de l’autre. Nous croyons que chaque individu a le droit de vivre dans la paix et la sécurité, peu importe son origine, sa culture ou sa religion », affirme Mohamed Amine Zariat, le président de l’ONG TIBU Africa.

Cet événement à vocation sportive est une occasion pour les jeunes réfugiés de se connecter avec d’autres jeunes et de s’engager dans des activités sportives et éducatives positives. Les représentants du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc et ceux de la Fondation Orient-Occident, ont eu l’occasion de découvrir une variété de sports et ont également pu participer à des ateliers axés sur les métiers du sport. « Un accès universel de tous les demandeurs d’asile et réfugiés à une licence sportive et au sport en général est un formidable levier d’épanouissement personnel, d’intégration communautaire et de dépassement de soi. » souligne François Reybet-Degat, le représentant de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc.

Pour la FOO, « c’est une journée exceptionnelle, valorisant l’être humain, au-delà de ses origines, sa culture, sa religion…etc. Langage universel, et vecteur d’intégration par excellence, le sport reste un moyen puissant capable de transcender les barrières culturelles, linguistiques et sociales », déclare Nadia Tari, directrice générale de la Fondation Orient-Occident. Et d’ajouter : « En jouant ensemble, les réfugiés et les Marocains brisent les stéréotypes, développent un respect mutuel et une compréhension de leurs différences culturelles, renforçant ainsi la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la solidarité ». 

Pour rappel, TIBU Africa, est une organisation qui utilise la force du sport pour concevoir des solutions sociales et innovantes dans le domaine de l’éducation, de l’autonomisation et de l’inclusion socio-économique des jeunes et des femmes par le sport au Maroc et en Afrique.

Créée en 1994, la Fondation Orient-Occident est une organisation marocaine à but non lucratif reconnue d’utilité publique. Conçue intellectuellement et concrètement comme un pont entre les deux rives de la Méditerranée. Aujourd’hui présente à Rabat, Casablanca, Larache, Tanger, Oujda, Fez, Marrakech, Youssoufia et Benguerir, la fondation a adopté une approche originale -Sud/Sud- de la migration. Grâce à ses centres d’accueil et d’écoute ainsi qu’à ses centres de formation, elle accompagne les migrants qui arrivent au Maroc ainsi que ceux qui souhaitent rentrer définitivement dans leurs pays d’origine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *