Idées, Livres

«Éloge des fusions» : un livre traçant les relations Maroc-Québec

La Croisée des Chemins vient d’éditer le livre «Éloge des fusions, 60e anniversaire Maroc-Québec» en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME). 

Cet ouvrage publié sous la direction de Kamal Benkirane et de Rachid Hamrarras réunit vingt-sept auteurs ou autrices. Ils sont Québécois d’origine marocaine, Québécois étant passés par le Maroc ou ayant côtoyé des Marocains ou encore des Marocains vivant au Maroc.

« Le livre que vous avez entre les mains témoigne de la diversité et de la densité de ces relations humaines mais aussi institutionnelles, officiellement actées il y a soixante ans», peut-on lire dans un extrait de l’interface de Driss El Yazami, directeur du CCME.

L’objectif de cet ouvrage est de marquer le soixantième anniversaire des relations entre le Maroc et le Québec par leurs écrits qui livrent leurs points de vue, leurs vécus ou leurs sensibilités et expériences.

« Pour marquer cet anniversaire, vingt-sept auteurs et autrices québécois d’origine marocaine, québécois ayant rencontré le Maroc et Marocains vivant au Maroc nous font le don de mêler leurs voix pour jeter, chacun à sa manière, un regard particulier sur l’un ou l’autre des deux pays. La diversité des styles, des points de vue, des thèmes et des vécus ne sont que le reflet de la variété des parcours de vie, de la richesse des expériences et de la sensibilité de celles et ceux qui ont accepté d’écrire, en prose ou en vers, pour dire les modes de cohabitation, la fusion, les rencontres des cultures et des subjectivités».

Les auteurs ayant participé à ce livre :

Louise Dupré, Claudine Bertrand, Dominique Gaucher, Nora Atalla, Hugh Hazelton, Yvon d’Anjou, Luis Zuniga, Rachida Mfaddel, Mustapha Fahmi, Kamal Benkirane, Fayrouz Fawzi, Sylvia Assouline, Mostafa Benfares, Asmaa Ibnouzahir, Rachid Hamrarras, Georges Amsellem, Najib Redouane, Mohamed Nidali, Abdellah Baïda, Youssouf Amine Elalamy, Rita El Khayat, Issam-Eddine Tbeur, Soumia Mejtia, Maria Guessous, Mamoun Lahbabi et Bahaa Trabelsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *