Actualités

Séisme Maroc : Un programme de 120 MMDH sur 5 ans pour les provinces sinistrés

Un programme de 120 milliards de DH a été consacré aux provinces sinistrés présenté au roi Mohammed VI. Les détails .

Le roi Mohammed VI a présidé ce mercredi 20 septembre une nouvelle session de travail au palais royal de Rabat, dédiée au programme de reconstruction et d’élévation globale des régions impactées par le séisme d’Al Haouz.

120 milliards de DH aux provinces sinistrés

Avec une estimation budgétaire globale de 120 milliards de dirhams sur une période de cinq ans, la première mouture du programme intégré et multisectoriel présentée au Souverain englobe les six provinces et la préfecture impactées par le tremblement de terre (Marrakech, Al Haouz, Taroudant, Chichaoua, Azilal et Ouarzazate), ciblant ainsi une population de 4,2 millions d’habitants.

Cette nouvelle séance de travail s’inscrit dans le prolongement des directives données par le roi  lors des réunions du 09 et du 14 septembre, qui ont posé les jalons d’un programme destiné à apporter une réponse forte, cohérente, rapide et volontariste”, peut-on lire dans un communiqué du cabinet royal.

Par ailleurs, ce plan englobe des initiatives qui ont pour objectif, d’une part, la reconstruction des habitations et l’amélioration des infrastructures impactées, en accord avec les mesures d’urgence établies lors de la réunion du 14 septembre, et d’autre part, la promotion du développement socio-économique dans les zones concernées. Il se divise en quatre axes principaux :

  1. Le relogement des personnes sinistrées, la reconstruction des logements et la réhabilitation des infrastructures
  2. Le désenclavement et la mise à niveau des territoires
  3. L’accélération de la résorption des déficits sociaux, notamment dans les zones montagneuses affectées par le séisme
  4. L’encouragement de l’activité économique et de l’emploi ainsi que la valorisation des initiatives locales. 

Ce programme comprend également, la mise en place, dans chaque région, d’une grande plate-forme de réserves de première nécessité (tentes, couvertures, lits, médicaments, denrées alimentaires, etc) afin de faire face de façon immédiate aux catastrophes naturelles. 

Le financement de ce grand programme sera assuré à partir de crédits alloués du budget général de l’Etat, de contributions des collectivités territoriales et du Compte spécial de solidarité dédié à la gestion des effets du tremblement de terre, ainsi qu’à travers des dons et la coopération internationale. 

Dans ce contexte, et en alignement avec les missions du Fonds Hassan II en faveur de la réalisation de projets et programmes à enjeux majeurs pour le développement économique et social, des directives ont été données pour que le Fonds apporte une contribution de 2 milliards de dirhams au financement de ce programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter des Sans Voix 


Contre l’info-obésité, la Newsletter des Sans Voix 

Un slowjournalisme pour mieux comprendre 


Allez à l’essentiel, abonnez-vous à la Newsletter des Sans Voix