Reportages, UNE

À Tanger, la Palestine haut et fort 

Des milliers de personnes venues des quatre coins du Maroc ont défilé le 7 juillet à Tanger, en réponse à l’appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation (Front). Reportage dans une marche solidaire.  

Il est 17h30 dans les alentours de la place Alberia, à côté de la mosquée Mohammed V. Les rues commencent à se remplir de monde : jeunes, femmes, enfants, personnes âgées et handicapées, militants, médecins. Tous se sont rassemblés, venus des quatre coins du Maroc, de Rabat, Casablanca, Marrakech et bien sûr de Tanger pour participer à cette marche nationale en soutien à la Palestine et dénoncer les crimes de guerre et le génocide perpétrés à Gaza depuis neuf mois. Cette mobilisation vise aussi à dénoncer l’accostage du navire israélien « INS Komemiyut » au port de Tanger, le 6 juin dernier.

De Tanger à Gaza : Tous pour la Palestine

Partout, des drapeaux de toutes tailles flottent haut dans le vent de Tanger, créant une mer de vert, blanc, noir et rouge.

L’ambiance est chargée d’émotion et de solidarité. Des gens arborent des keffiehs et des écharpes aux couleurs du drapeau palestinien. Partout, des drapeaux de toutes tailles flottent haut dans le vent de Tanger, créant une mer de vert, blanc, noir et rouge.

Marche en soutien à la Palestine organisée à Tanger le 7 juillet 2024. Crédit photo : ENASS

Les enfants, perchés sur les épaules de leurs parents ou dans des poussettes, brandissent des pancartes avec des slogans tels que “Free Palestine”, “On ne va pas se taire”, “Les Tangérois ne vont pas trahir la Palestine” et “La normalisation est une trahison”. 

Marche en soutien à la Palestine organisée à Tanger le 7 juillet 2024. Crédit photo : ENASS

La marche est organisée en plusieurs sections : une première partie composée d’hommes, suivie par les femmes ensuite des médecins et enfin par hommes et les enfants, tous unis dans une même cause. L’atmosphère est à la fois festive et grave, alors que les chants de soutien à la Palestine résonnent dans les rues de Tanger, mêlés aux cris de protestation contre les injustices.

« Cette manifestation a pour objectif de dénoncer la politique de normalisation imposée au peuple marocain ».

« Cette manifestation a pour objectif de dénoncer les crimes de guerre perpétrés contre le peuple palestinien à Gaza depuis neuf mois, ainsi que la politique de normalisation imposée au peuple marocain, une politique qui n’est pas acceptée par ce dernier » explique pour ENASS Mohammed Serroukh, avocat au Barreau de Tanger. 

A lire aussi : De Casa à Rafah, Colère pour la Palestine

Et d’ajouter : « Cette marche vise également à dénoncer l’accostage du navire sioniste au port de Tanger. Nous voulons que ces formes de normalisation cessent ».

La marche continue, les manifestants brandissent des pancartes et des images des massacres commis à Gaza, scandant haut et fort des slogans de solidarité avec Gaza.

Marche en soutien à la Palestine organisée à Tanger le 7 juillet 2024. Crédit photo : ENASS

Les femmes, toujours en première ligne comme lors de toutes les marches nationales, répondent à l’appel et viennent exprimer leur solidarité.

« On a plus de mots, ce qui se passe dépasse l’imagination. Mais nous sommes ici pour montrer notre fidélité à cette cause ».

 « On a plus les mots, ce qui se passe dépasse l’imagination. Mais nous sommes ici pour montrer notre fidélité à cette cause, pour rappeler que nous n’oublions pas nos frères et sœurs palestiniens, et pour dénoncer le génocide commis par les sionistes. Nous voulons envoyer un message aux décideurs : cessez les politiques de normalisation avec cette entité sioniste criminelle », explique Touria, une des manifestantes.

Sous les slogans et les chants de solidarité, la marche se poursuit jusqu’à 20 heures. En arrivant devant l’ambassade de France, une forte présence des autorités est remarquée, un rituel devenu habituel près des “institutions sensibles”, comme l’ont expliqué les organisateurs. Les manifestants s’arrêtent pendant environ une demi-heure, scandant des slogans dénonçant la complicité de la France dans ce génocide, avant de reprendre leur marche vers l’avenue devant la Cour d’Appel de Tanger.

A lire aussi : Palestine : Blocus du consulat US à Casablanca 

À cet endroit, une scène théâtrale est mise en place, illustrant en deux phases les horreurs subies par le peuple palestinien à Gaza et l’appel au boycott. Lors de cette mise en scène, une femme hurle en essayant de protéger son enfant, entourée des débris de corps d’enfants tués, des corps et des cris partout. À l’arrière-plan, une pancarte est levée avec le slogan : “Si tu ne peux pas m’aider, ne me tue pas.”

Marche en soutien à la Palestine organisée à Tanger le 7 juillet 2024. Crédit photo : ENASS

Cette scène marque la fin de la marche avec un mot de remerciement du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation. Ils remercient tous les participants et réaffirment « la continuité de la solidarité avec le peuple palestinien et les formes de soutien jusqu’à l’arrêt du génocide ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter des Sans Voix 


Contre l’info-obésité, la Newsletter des Sans Voix 

Un slowjournalisme pour mieux comprendre 


Allez à l’essentiel, abonnez-vous à la Newsletter des Sans Voix